Les actualités Systematic

ICC 2017 : plus de 2000 participants sur les nouveaux modes de communication

L’événement ICC (International Conference on Communications) accueillera à Paris du 21 au 25 mai 2017 plus de 2000 participants issus du monde universitaire et de la recherche. Le comité de programme technique d’ICC sélectionne plusieurs centaines de publications de haut niveau. Etat des lieux des tendances et du programme ICC 2017 avec l’un des Technical Program Co-Chair, Mérouane Debbah (Huawei, CentraleSupélec).

  • Quel bilan tirez-vous de la moisson de publications présentée pour ICC 2017 ?

En quelques chiffres, ICC 2017 c’est 1177 papiers acceptés pour 3074 reçus ce qui amène le taux d’acceptation à 38%. Sur les 75 pays représentés lors de la conférence, nous avons le plus fort taux de participation venant dela région  Asie-Pacifique avec 44%, un tiers venant de l’ Europe et la région EMEA (Afrique et Moyen Orient) et pour le reste réparti entre les Amériques et d’autres pays.  Nous organisons également en parallèle 18 workshops thématiques sur des sujets d’intérêt plus ciblés et 24 tutorials donnés par les meilleurs experts du domaine. Cela se traduit également par un nombre de participants élevés cette année  avec 1800 inscriptions à la conférence et plus de 400 inscriptions aux workshops.

  • Comment organisez-vous la sélection ?

La conférence ICC est divisée en 13 symposiums techniques que nous représentons avec David Gesbert (EURECOM) et Abdelhamid Mellouk (UPEC). Nous répartissons les milliers de papiers reçus au sein de  symposiums (mini-conférences techniques) gérés par des « Chairs » techniques. Leur cursus, leurs compétences et leur implication dans la plus grande communauté du domaine, IEEE, est un gage de qualité du comité de sélection. Les différents « Chairs » constituent ensuite  un   comité  scientifique   de plusieurs dizaines d’experts   avec le soucis  d’une représentation équitable de l’ensemble des continents autant du milieu académique qu’industriel.

  • Quels gages de qualité garantissez-vous ?

Après la soumission des papiers en octobre, les chairs  des  symposiums  jugent méticuleusement la qualité de l’ensemble des papiers à l’aide des experts issus de leur comité scientifique. Pour chaque papier, au moins 3 expertises techniques sont fournies et permettent ainsi de décider de l’acceptation ou non d’un papier de manière objective. Lors de la décision finale, ces expertises sont fournis aux auteurs des papiers afin qu’ils puissent améliorer leur contributions. Les auteurs ont également la possibilité de faire appel d’une décision. Dans ce cas, nous analysons la requête et en fonction, nous sollicitons de nouveaux experts pour garantir la meilleure décision.La meme procédure est appliquée pour les papiers soumis aux workshops thématiques. Enfin, la conférence met en avant les meilleurs papiers présentés dans les  13 symposiums par une sélection par un  « Best Paper World Comitee ».

  • Dans quel état d’esprit abordez-vous cette conférence ?

Cette année,  de nombreux travaux et workshops seront dédiés à la 5G, le Big Data, la virtualisation des réseaux, la fibre optique ou encore l’IoT. Ce type de conférence   permet  à notre communauté  d’être au plus près des ruptures technologiques et de comprendre les enjeux ICT de demain au niveau mondial dans un soucis de rapprocher  les cultures. Nous avons d’ailleurs choisi le thème de la conférence (« Bridging People, Communities and Cultures ») dans ce sens.  Nous sommes enfin soutenus dans l’organisation de la conférence par un ensemble de volontaires (étudiants/chercheurs/etc)   et je tiens à les remercier au nom de mes collègues.

 

Découvrez le programme complet et inscrivez-vous dès maintenant !

TAGS:

#IoTbig dataconférence scientifiqueICC 2017Smart Gridtelecommunications