Les actualités Systematic

Les Technologies au service des Smart Systems

Comment les Smart Systems qui, demain, soutiendront la plupart de nos activités quotidiennes (transport, énergie, éducation, industrie, vie publique…), appellent à un renouveau dans l’usage des technologies numériques ? Systèmes d’information, Logiciel libre, Telecoms… En rappelant les feuilles de route des groupes de travail qu’ils président, Jean-Pierre Corniou, Thierry Houdoin, et Stéfane Fermigier ont mis en perspective leurs axes de recherche et d’innovation, laboratoires des transformation en cours.

 

Connexion, collaboration et créativité : clés de la compétitivité

« Etre intelligent, ca veut dire être connecté. On ne peut pas être intelligent tout seul, ça n’a pas de sens », a insisté Thierry Houdoin, Président du GT Télécoms. Si l’écosystème du logiciel libre est historiquement acquis et aguerri à ces méthodes collaboratives de R&D et d’innovation comme l’a réexpliqué Stéfane Fermigier, les acteurs des systèmes d’Information et des télécoms doivent davantage encore stimuler la culture de la créativité et la décision collective au sein de leurs organisations.

Pour Jean-Pierre Corniou, Président du GT SI,  cet enjeu de compétitivité doit même être facilité par les SI : « On ne peut pas imaginer demain une entreprise qui ne soit pas totalement innervée par ses SI. Toutes en dépendront pour prendre des décisions. C’est pourquoi les systèmes d’information qui seront conçus demain et sur lesquels nous travaillons devront stimuler la créativité des entrepreneurs et non la freiner par des impératifs purement techniques ».

 

Pluralité d’enjeux 

« On va vers un monde où la machine va redonner du temps à l’homme » poursuit Jean-Pierre Corniou.  Tel est le sens de la dernière révolution en date : le smartphone. Avec lui, l’informatique est passée du logiciel à l’utilisateur. La mobilité, le décisionnel augmenté par l’IA : autant de nouveaux marchés et de nouvelles pratiques explorées par son groupe de travail SI.

Dans le GT Télécoms, le futur se conjugue avec la 5G et l’IoT. « Le nombre d’objets connectés dépassera bientôt le nombre de smartphones », affirme Thierry Houdoin. Dès lors, l’enjeu est de connecter ces objets de manière différenciée en fonction des usages, à des coûts faibles, et dans des délais rapides. C’est là qu’il faut progresser. Avec une ambition : « équiper des villes pilotes pour l’Euro 2020 ».

Stéfane Fermigier, Président du GT Logiciel libre, a rappelé l’avance française dans la recherche et les usages du logiciel libre, notamment dans la fonction publique, en formulant le vœu que la France maintienne son rang. Une ambition à laquelle travaille le GT. Ses axes de recherche ? La haute qualité logicielle à bas coût, le machine learning et le deep learning, ainsi que toutes les technologies pour « l’after PC » (cloud, IoT…) . Les moyens ? Production de livre blancs, structuration et valorisation des acteurs sans oublier le Paris Open Source Summit qui lancera sa 3è édition fin 2017, les 6 & 7 décembre.

Retrouvez les livrets du GT Logiciel Libre >> http://www.systematic-paris-region.org/fr/node/22803

TAGS:

compétitivitélogiciel libreSmart Systemssystèmes d'informationtechnologies numériquestelecoms