Les actualités Systematic

RETOUR SUR LA PLENIERE DU GROUPE THEMATIQUE USINE DU FUTUR - VENDREDI 17 MARS 2017

La plénière du Groupe Thématique Usine du Futur du Pôle Systematic, s'est tenue le vendredi 17 mars 2017 à Palaiseau.

Des industriels pionniers de la fabrication additive (nom savant de l’impression 3D) ont présenté leurs besoins vis-à-vis du numérique, dans l’aéronautique, l’automobile et les industries de process.  C’est vraiment un challenge que l’écosystème du numérique doit relever : réalité virtuelle, modélisation, simulation, analyse de données, intelligence artificielle et robotique de pointe sont attendues dans les procédés de demain.

 

Programme :

 

8H30 - Accueil café

9H00 - Mot de bienvenu par Christian Balle président du GT Usine du Futur

9H10 - La chaîne numérique de la compréhension à l’optimisation en Fabrication Additive

       Thierry Thomas, directeur de Safran Additive Manufacturing

9H30 - Fabrication additive appliquée à l'automobile : travaux lancés en écosystème avec la Plateforme de la Filière Automobile (PFA) et l'Alliance Industrie du Futur

       Fabrice GAUTIER, Advanced Manufacturing & Supply Chain Manager, Faurecia

9H50 - Le numérique en fabrication additive : de la conception au contrôle des pièces - l'exemple du projet FAIR

        Raphaël Faure Air Liquide Research & Development

10H10 - Coordination des IRT sur la fabrication additive par l’IRT Saint Exupéry

       Christophe Tournier, Responsable projets fabrication additive, IRT SystemX

10H25 - La chaîne numérique dans la fabrication additive, vision & roadmap

       Christophe Tournier, Responsable projets fabrication additive, IRT SystemX

10H40 - PAUSE NETWORKING

11H00 Présentations de projets et compétences

Compétences

- TellMelus

- EDF R&D

- LGI CentraleSupelec

- Business France

- Viibe

- Coentreprendre78

 

Projets

- Présentation Appels à Projets

- Arcure_deep

- Arcure_safe

12H00 - LUNCH NETWORKING

TAGS:

fabrication additiveGT Usine du futurretour plénière

Commentaires

Impression 3D

Pour travailler dans un fablab je constate que l'intérêt autour de l'impression 3D commence un peu à se calmer... ce qui n'est pas plus mal, avec toutes ces spéculations on revient un peu les pieds sur terre. Aussi pour une invention française ( http://www.primante3d.com/inventeur/ ) je regrette le manque d'ambition de notre pays.