Thème TIC et Ville Durable

Sur le thème TIC et Ville Durable, SYSTEMATIC et ses partenaires ADVANCITY et CAP DIGITAL se sont associé depuis le premier semestre 2009 pour constituer un Groupe de Réflexion rassemblant acteurs industriels et chercheurs publics, représentants des collectivités territoriales et responsables institutionnels. Ce Groupe de Réflexion a proposé aux trois pôles les quatre axes prioritaires de développement suivants :

  • e-Services au citadin
  • Outils de conception et simulation, du bâtiment à la ville
  • Systèmes de gestion technique et supervision, du bâtiment à la ville et à l’environnement
  • Systèmes de transports et de mobilité

Pour chacun de ces axes, il a identifié le périmètre visé, les enjeux et les défis, les synergies entre les 3 pôles. Ces éléments servent de feuille de route aux Groupes Thématiques de Systematic dans leurs actions de R&D pour ces nouveaux domaines d’application de leurs technologies.

E-SERVICES AU CITADIN

L’axe e-Services au Citadin regroupe l’ensemble des e-services qui peuvent être proposés aux citadins
au sens large : des usagers des services urbains aux personnes âgées ou handicapées.
L’évolution vers la notion de « service global » va induire l’émergence de nouvelles applications dans les domaines suivants :

  • Mobilité et transport
  • Santé : télémédecine et télésurveillance
  • Education
  • Loisirs / Culture (services culturels, musées…)
  • Commerce et échanges (micro-paiement et micro-commerce)

OUTILS DE CONCEPTION ET SIMULATION, DU BÂTIMENT À LA VILLE

Cet axe se focalise sur les besoins en outils de conception et simulation dans le contexte du développement des villes.
Ces outils de conception et simulation sont couramment appliqués dans les secteurs de l’automobile, l’aéronautique ou l’énergie, mais très peu dans les métiers du bâtiment et de la construction urbaine. Les professionnels du secteur (tout au long de la chaîne de valeur), se disent insuffisamment dotés d’outils informatiques.
La réflexion menée se concentre donc sur l’application de ces outils à la ville, incluant l’amélioration de :

  • sa chaîne de conception et construction ainsi que sa « maintenabilité » dans le temps,
  • sa performance énergétique et écologique,
  • sa qualité sociétale (circulation, confort de vie, limitation de la pollution hertzienne…).

Il s’agit d’identifier les besoins en conception et simulation issus de la problématique de développement des villes et de définir :

  • d’une part, comment ils peuvent être couverts en adaptant les technologies logicielles existantes,
  • d’autre part, lesquels nécessitent l’ajout d’axes de développement d’outils logiciels complémentaires aux roadmaps existantes au sein des différents pôles.

SYSTÈMES DE GESTION TECHNIQUE ET SUPERVISION, DU BÂTIMENT À LA VILLE ET À L’ENVIRONNEMENT

Cet axe regroupe :

  • Le développement de réseaux urbains multi-usages, limitant les coûts et permettant plus facilement l'arrivée de nouveaux usages (sans reconstruire un réseau spécifique pour chaque application)
  • Une gestion plus intelligente et optimisée des réseaux techniques existants (capteurs, systèmes embarqués, décentralisation de la supervision, SmartGrid...)
  • Des liens optimisés entre les réseaux physiques, les réseaux de mesures et les réseaux de services de télécommunication

Pour une même plate-forme, deux orientations sont envisageables, vers l’usager pour le guider ou le prévenir, et vers les opérateurs pour les aider à anticiper et mieux gérer les réseaux.
Plusieurs catégories d’usages sont identifiées :

  • Applications de gestion technique :
    • Supervision des installations techniques de la ville via des capteurs multiples. Gain escompté en qualité de service (meilleure réactivité aux problèmes), économie d'énergie (éclairage par exemple)
    • Intégration possible de capteurs de qualité de l'air, de l'eau, de bruit, de trafic...
    • Aide au parking via une diffusion du nombre de places disponibles
  • Applications de sécurité :
    • Intégration d'un réseau de caméras de vidéosurveillance, utilisable par les services d'urgence pour diffusion d'information ou coordination en cas de crise
    • Diffusion d'alertes en cas d'accident, pour fluidifier le trafic routier
  • Applications de loisirs, accès Internet :
    • Fourniture d'informations à l'usage des touristes (liées à la localisation), des habitants de la ville
    • Fourniture d'accès Internet pour les visiteurs ou des familles à bas revenus

SYSTÈMES DE TRANSPORTS ET DE MOBILITÉ

Il s’agit de définir et organiser les services de nature Technologies de l’Information et de la Communication relatifs à la mobilité des biens et des personnes. L’axe proposera un cadre de référence s’appuyant sur les besoins sociétaux et les possibilités technologiques à moyen terme.
Ce cadre de référence permettra d’organiser les systèmes, les services et les informations nécessaires à :

  • des usagers (rendre l’information disponible à l’usager pour gérer son parcours)
  • des opérateurs de transport (de personnes et de biens) utilisant l’infrastructure, afin de coordonner les différents services

Il doit également permettre de limiter l’impact carbone des infrastructures transports.