L’Université Paris-Est Créteil (UPEC), le Territoire Grand Paris Sud Est Avenir (GPSEA), l’aménageur EpaMarne et la Ville d’Ormesson-sur-Marne s’associent et organisent pour la première fois un hackathon les 21 et 22 janvier 2021 sur le thème de la « Santé urbaine : quelles innovations pour une santé optimale au cœur d’un quartier ? ».

Deux projets urbains comme territoires de réflexion et 48h pour qu’étudiants, professionnels et entrepreneurs élaborent des solutions innovantes en faveur d’une ville qui prend soin de la santé de ses habitants.

Quel est le sujet du Hackathon ?

Il s’agit pour chaque équipe de développer, pour le secteur des Coteaux d’Ormesson ou la Plaine des Cantoux de la ville d’Ormesson-sur-Marne, une solution (produit ou service) qui œuvre pour la santé des habitants de ces quartiers. Les projets développés devront contenir des propositions innovantes, réalisables et durables que cela soit en termes d’équipements, d’aménagements paysagers, d’espaces publics, de services, d’activités économiques ou de loisirs.

Après 48 heures de challenge, les équipes défendront leurs projets le vendredi 22 janvier devant un « Grand Jury » composé de :

  • Marie-Christine SEGUI, Maire de la Ville d’Ormesson-sur-Marne et 1ère Vice-Présidente de GPSEA en charge de l’aménagement ;
  • Jean-Luc DUBOIS-RANDE, Président de l’Université Paris-Est Créteil (UPEC) ;
  • Laurent GIROMETTI, Directeur Général de EpaMarne ;
  • François VITSE, Conseiller territorial délégué de GPSEA en charge de l’Enseignement supérieur et de la recherche

Quels sont les terrains d’expérimentation ?

Plaine des Cantoux

EpaMarne conduit un projet urbain sur 3 hectares pour la construction de 360 logements complétés de commerces, services et équipements publics. L’ambition pour ce futur quartier est de s’insérer dans un ensemble urbain déjà existant, d’apporter une bulle de respiration avec un travail important sur la végétalisation, le confort, la sécurité et l’esthétique des espaces publics.

EpaMarne conduit une concertation déployée à grande échelle via une application numérique (BIM Citoyens) pour coconstruire le projet. Des questions, de la gestion des eaux pluviales et d’une plus grande place de la biodiversité, sont challengées pour obtenir les meilleurs résultats.

Les Côteaux d’Ormesson

EpaMarne aménage un site de 6 hectares situé à la limite de Sucy-en-Brie et des côteaux de Chennevières-sur-Marne et qui présente des spécificités topographiques particulières, avec une forte inclinaison et une présence importante de nature. Rare opportunité foncière de cette qualité en Ile-de-France, EpaMarne souhaite conjuguer la réalisation d’un quartier de 600 logements avec l’identité du terrain : la biodiversité, la vue sur les grands paysages, la proximité des autres quartiers déjà existants.

L’aménageur et la ville ont placé la santé et la qualité du cadre de vie au cœur du projet urbain. A l’instar de la Plaine des Cantoux, les mêmes dispositifs de concertation et les mêmes exigences en matière de développement durable et de transition écologique des territoires seront attendus pour ce futur quartier. Les propositions issues du hackathon porteront sur la conception même du quartier et son plan guide, le projet venant à peine d’être initié.