A mesure que les logiciels ont renforcé leur présence dans l’industrie, l’Open Source s’est imposé dans l’embarqué, notamment dans les secteurs automobile, aéronautique, télécoms et électronique grand public notamment. A quels enjeux stratégiques sont confrontés les industriels qui ont recours à ces logiciels Open Source pour leurs systèmes embarqués ? Comment peuvent-ils les adresser? En croisant le point de vue de l’expert embarqué et le retour d’expérience du leader français des véhicules connectés et autonomes, cet atelier se propose de vous donner les clés pour comprendre les spécificités des stratégies Open Source dans l’embarqué industriel.

Enjeux de l’utilisation de l’Open Source dans l’Embarqué

Pierre Ficheux, Directeur Technique Smile ECS (Embedded & Connected Systems)

Quelles implications pour les industriels envisageant d’utiliser un système d’exploitation Open Source dans leur équipement? Quelles sont les spécificités en termes d’architecture produit, de modèle économique et de protection juridique?

Avec Pierre Ficheux, faites le tour et le point sur quelques problématiques inhérentes aux logiciels Open Source embarqués :

  • Licences et leurs contraintes logistiques associées (limitations, redistribution des sources, etc.)
  • Intégration de drivers
  • Robustesse des composants Open Source
  • Gestion des composants binaires au sein de modèles hybrides
  • Outils de développement
  • Support produit et outils
  • Open Hardware

Retour d’expérience sur la mise en place d’une politique Open Source chez Renault

Pierre Tardy, Continuous Integration Specialist, Groupe Renault

Depuis environs 2 ans, le Groupe Renault travaille sur la définition d’une politique Open Source qui concerne en partie leurs logiciels embarqués. Un comité Open Source a été mis en place dont les grandes lignes des différents travaux consistent à :

  • Appréhender les aspects juridiques des licences open source.
  • Inclure, dans les processus de développement des logiciels, les activités permettant de garantir la bonne utilisation des logiciels open source.
  • Définir les conditions de la création d’IP (Intellectual Property) open source, sous la forme de contribution à des projets existants ou des nouveaux projets.
  • Expérimenter grâce aux bénéfices de l’open source dans les domaines du design de pièces (open-hardware), de la gestion des données (open-data) et des protocoles (open-protocols).

Pierre Tardy s’attardera sur les différents projets open-source embarqués publiés par le Groupe Renault sur Github et Gitlab et sur la complexité de construire une communauté autour de ces projets.