Actualité

8 projets innovants du Pôle Systematic Paris-Region sélectionnés lors des 24e FUI - Régions

Publié le 27 octobre 2017

8 projets de R&D collaboratifs, labellisées par le Pôle de compétitivité Systematic Paris-Region, viennent d’être retenus par le Fonds unique interministériel (FUI) lors de la 24e édition du FUI-Régions.

Le Pôle Systematic Paris-Region annonce que 8 projets labellisés par le Pôle ont été retenus dans le cadre du 24ème appel à projets du FUI, sur un total de 38 projets sélectionnés pour l’ensemble des pôles de compétitivité.

Ces projets ambitieux sélectionnés représentent un investissement en R&D de 30,2 M€ dont 10,1 M€ d’aides de l’Etat et des collectivités. L’ensemble des projets sélectionnés bénéficie d’une aide de 56 M€ venant à parité de l’État et des collectivités territoriales (20 M€ des régions, 1 M€ des autres collectivités et 7 M€ du Feder).

Les projets retenus par le FUI 24 couvrent plusieurs marchés applicatifs et technologiques adressés par le Pôle Systematic Paris-Region : technologies optiques, Cyber-sécurité, infrastructures numériques, Logiciel Libre, calcul haute performance, données, intelligence artificielle et Systèmes d’Information.

Cette sélection témoigne de l’efficacité des actions du Pôle de compétitivité Systematic Paris-Region et du dynamisme de son écosystème.

« Dans un contexte de baisse des financements publics pour l’innovation, nous sommes fiers de voir sélectionnés 8 des projets de R&D collaboratifs labellisés par le Pôle Systematic Paris-Region sur les 38 projets retenus par l’État. Ces résultats attestent d’une part de la politique d’excellence que nous appliquons au label du Pôle et d’autre part de la dynamique et de la force d’innovation de notre écosystème », commente Jean-Luc Beylat, Président du Pôle Systematic Paris-Region.

 

Présentations des 8 projets sélectionnés

ABSOLU

Groupe Thématique :

Télécoms

Résumé :

L’objet du projet est de permettre à Apex Technologies (APEX) d’étendre sa gamme de produits et de sécuriser son approvisionnement en fabriquant le composant clé de son produit phare, l’analyseur de spectre optique à haute résolution (OSA). Ce composant clé est une source laser accordable (TLS). Pour fabriquer un laser accordable à cavité externe, il faut se procurer des milieux à gain réflectifs (RSOA).

Ces composants sont fabriqués par le III-V Lab. Pour que l’OSA opère dans différentes bandes optiques, il faut concevoir et fabriquer des RSOA qui apportent du gain dans toutes ces bandes, ce qui nécessite une optimisation du matériau. C’est le rôle du LPCNO.

Budget :

2,39 M€

Porteur :

APEX Technologies SA

Partenaires :

CNRS ; III-V LAB

 

ANBLIC

Groupes Thématiques :

Outils de Conception et de Développement de Systèmes & Confiance Numérique & Sécurité

Résumé:

Le traitement à l’aveugle consiste à chiffrer les données de telle manière qu’il soit possible d’y faire des recherches, des statistiques, voire des analyses de données sans les déchiffrer. Il est ainsi possible de faire effectuer toutes ces opérations par les serveurs du nuage sans craindre de révéler nos données au cas où ceux-ci seraient compromis par des attaquants. Le projet ANBLIC va démontrer l’efficacité à grande échelle de ces techniques pour un ensemble plus important d’opérations qu’il n’est courant de le faire actuellement. Le projet va démontrer ce renforcement de la « fonctionnalité confidentielle » sur des données sensibles voire critiques en gestion des identités, en informatique médicale, en informatique système et en télécommunications.

Budget :

4,18 M€

Porteur :

WALLIX

Partenaires :

CoESSI ; CEA ; Inria ; Université Paris-XII ; Ingenico ; Atos-Bull ; Sogeti

 

DIOD

Groupe Thématique :

Télécoms & Confiance Numérique & Sécurité

Résumé:

La Menace des drones malveillants, peu chers et faciles à mettre en œuvre et la prolifération des drones requiert leur détection avancée (3-4 km) pour la protection des sites sensibles (bouts de pistes, stades, sites industriels…vus avec le SGDSN) et à terme du trafic à très basse altitude.
DIOD est un radar passif fonctionnant sur les bases de la 4G, il met en œuvre un ou plusieurs réseaux d’antennes directifs à formation de voies multiples permettant, avec une base principale, de fournir une détection distance-direction et en avancée une détection par corrélation (principe du radar passif). Le produit comprend un capteur muni d’un réseau d’antennes au diagramme formé par superstrat suivi d’un traitement analogique multi voies permettant un filtrage spatio-fréquentiel à réduction de dynamique sur 16 voies parallèles, après leur numérisation à haute dynamique et synchronisation, on met en œuvre des algorithmes de traitements complexes tels le neutrodynage, les corrélations, le TFAC et le pistage…
Enfin le système coopère avec les stations de base sélectionnées (par routeur 4G) afin d’assurer l’émission permanente de signaux large bande.

Budget :

1,7 M€

Porteur :

THALES AIR SYSTEMS

Partenaires :

CENTRALE SUPELEC ; ERTE ; Jacquelot-Pekly ; TELECOM Paris Tech

 

FAUCON

Groupe Thématique :

Logiciel Libre

Résumé :

Le principal challenge de FAUCON est l’analyse prescriptive et contextuelle de l’information incertaine.
FAUCON rendra opérationnelle une plateforme de services Open Source pour l’Intelligence qui sera scalable, adaptative, robuste et capable de gérer des quantités importantes de données hétérogènes et incertaines.

Budget :

3,8 M€

Porteur :

SMILE

Partenaires:

Thales R&T ; TELECOM SUD PARIS ; Université Paris VI ; EXPERT SYSTEM France ; ARMADILLO ; IP-LABEL

 

GEOLOC

Groupe Thématique :

Télécoms

Résumé :

Le projet vise la mise au point et le test d’un système de géolocalisation de bonne précision et à très faible consommation de puissance, ayant aussi une couverture en indoor. Ce système cible les objets connectés (IoT) en permettant de réduire la taille de leur batterie et/ou de prolonger sa durée de vie (jusqu’à 10 ans pour certaines applications).

Budget :

3,5 M€

Porteur:

NESTWAVE

Partenaires :

ORANGE ; EURECOM ; CNRS ; SEQUANS COMMUNICATIONS ; ABEEWAY ; Actility

 

MODELISCALE

Groupes Thématiques :

Gestion Intelligente de l’Énergie & Outils de Conception et Développement de Systèmes

Résumé :

Apporter la capacité de modéliser et simuler le comportement des systèmes énergétiques de très grande taille, incluant différentes sources énergétiques et leur transport, distribués géographiquement, avec le langage Modelica. Couvrant production, transport, distribution, consommation de l’énergie. En permettant des expérimentations de scenarios d’alternatives et prévisions d’impacts.

Budget:

5,6 M€

Porteur :

Dassault-Systèmes

Partenaires :

EDF ; Inria ; DIGITAL PRODUCT SIMULATION ; eurobios ; CEA ; PHIMECA ; Cylergie

 

MTK (Money Track)

Groupe Thématique :

Systèmes d’Informations

Résumé :

Le projet vise à définir le standard de la consommation dirigée : Le bénéficiaire est crédité immédiatement et peut facilement dépenser son allocation. Le financeur s’assure que les achats des bénéficiaires appartiennent à l’univers de consommation choisis. Le financeur a la garantie que son apport d’affaire est reconnu par le marchand et que sa commission est calculée de façon transparente et peut être payée immédiatement. Le financeur peut avoir une vision macro de l’utilisation des allocations.
Le marchand peut être payé immédiatement par le financeur. Pour le financeur et le marchand, réduire les coûts de transaction. Pour tous les acteurs, l’objectif est de réduire la fraude, assainir les circuits de paiement, digitaliser leurs process.

Budget:

5,6 M€

Porteur :

Fintech Entreprises

Partenaires :

OCamlPro ; Wizypay ; Inria ; Esilv ; Keyrus

 

PAPUD

Groupe thématique :

Outils de Conception et Développement de Systèmes

Résumé :

Le projet PAPUD a pour but de créer de nouveaux modèles et algorithmes dédiés à l’analyse de grandes masses de données textuelles et hétérogènes issues des différentes applications. Etant donné que les méthodes classiques du Machine Learning ont déjà montré leurs limitations, dans le cadre de ce projet, le Deep Learning sera utilisé comme technologie principale. Le passage à l’échelle est également une dimension importante que nous allons prendre en compte dans le cadre de ce projet. Nous comptons déployer nos solutions sur des technologies basées sur des architectures parallèles et distribuées.

Budget :

5,54 M€

Porteur :

ATOS-Bull

Partenaires :

SOFTEAM ; PERTIMM ; TELECOM SUD PARIS ; LORIA ; Université Lille 1 ; Press’Innov