Actualité

[AAP] Rêve de Scènes Urbaines lance sa Boite à Idées "Innovations pour la ville durable"

Publié le 19 juin 2019

Rêve de Scènes Urbaines (RSU) lance sa boite à idées n°4, sur la thématique « Métabolisme urbain sobre ». Ce thème recouvre l’ensemble des idées qui permettent d’améliorer le fonctionnement de la ville, par une meilleure gestion des flux ou une plus grande sobriété des activités. Les thèmes abordés sont donc larges : construction bas carbone, logistique, énergie, qualité de l’air, mobilité, usages etc.

Des projets urbains innovants à proposer aux territoires ?

Participez jusqu’au 28 juin !

Télécharger la fiche-idée

Déposer ma fiche-idée

Liste non exhaustive des idées actuelles

Construction locale et bas carbone
  1. Objets réemployables, déplaçables, modulaires
  2. Matériaux biosourcés, locaux, recyclés
  3. Efficacité énergétique du bâtiment
  4. Mesure de la performance carbone
  5. Concevoir pour des usages bas carbone
Optimiser les transports
  1. Logistique de chantier
  2. Logistique commerciale et postale
  3. Développement des espaces logistiques
  4. Transport de personne
  5. Nouveaux véhicules
  6. Outils de traçabilité, transparence, d’information
  7. Mixité du programmation (production en ville pour éviter les flux)
Réseaux (eau, énergies, numérique)
  1. Production locale (eau, énergie)
  2. Valorisation des énergies fatales
  3. Mutualisation des énergies, du bâtiment au quartier
  4. Outils
Déchets et économie circulaire En cours
Services & Usages En cours

Historique

En 2015, l’Etat lance l’appel à projets « Démonstrateur Industriel pour la Ville Durable ». L’objectif : faire collaborer les acteurs français de la ville afin de créer une vitrine des savoir-faire français innovants de la ville durable. Artelia, Veolia et Vinci décident de candidater à l’appel à projets, sous la forme d’une association : Rêve de Scènes Urbaines (RSU) est née.

Rassemblant aujourd’hui environ 80 acteurs de la ville (grands groupes et leurs filiales, PME, centres de recherches et universités, pôles de compétitivité, architectes, acteurs publics, associations etc.), l’association a pour objectif de mettre en oeuvre :

  • Une plateforme partenariale d’innovation urbaine ;
  • Un living lab de la reconstruction de la ville sur elle-même, pour faire émerger et coordonner des solutions innovantes ;
  • Une vitrine des savoir-faire français de la ville, pour participer à la promotion internationale de ce savoir-faire avec le soutien des autorités françaises.

Les premières boites à idées

Le partenaire initial de RSU est le territoire de Plaine Commune. 150 idées innovantes sont proposées chaque année à la collectivité, qui en retient 20 à 30. Des études de développement sont ensuite lancées en vue d’aboutir à une mise en oeuvre concrète des projets. L’association a déjà collecté 450 idées, autour de thèmes définis par la collectivité :

  • Boite à idées n°1 et 2 : les technologies françaises pour le Village Olympique
  • Boite à idées n°3 : transition écologique et énergétique des territoires

En juin 2017, Rêve de scènes urbaines est lauréate du second appel à projets DIVD pour créer un réseau de territoires partenaires. Ces derniers, aujourd’hui au nombre de sept (Tours Métropole Val de Loire, le département de Seine-Saint-Denis, l’EPT Grand Orly Seine Bièvre, la ville d’Issoudun, Châteauroux Métropole, l’EPA Euroméditerranée, Marie Galante), bénéficient des idées produites par les adhérents, afin de pouvoir lancer également des expérimentations.

Rassemblant aujourd’hui environ 80 acteurs de la ville (grands groupes et leurs filiales, PME, centres de recherches et universités, pôles de compétitivité, architectes, acteurs publics, associations etc.), l’association a pour objectif de mettre en œuvre :

  • Une plateforme partenariale d’innovation urbaine ;
  • Un living lab de la reconstruction de la ville sur elle-même, pour faire émerger et coordonner des solutions innovantes ;
  • Une vitrine des savoir-faire français de la ville, pour participer à la promotion internationale de ce savoir-faire avec le soutien des autorités françaises.

Contacts