Actualité

[INTERVIEW] InterCloud, Champion 2018/2019 du Pôle Systematic Paris-Region

Publié le 26 octobre 2018

A l’interface entre les entreprises et le Cloud

Un nombre croissant d’entreprises font migrer leurs applications vers le Cloud. Les fondateurs d’InterCloud ont anticipé dès 2010 sur cette tendance de fond, en proposant une plateforme permettant d’accéder de manière sécurisée et flexible aux applications dans le Cloud. Cette approche a déjà convaincu plus de 50 grandes multinationales, et InterCloud accélère maintenant son développement sur les marchés européens. Rencontre avec Claude Sassoulas, directeur du marketing et des ventes en Europe d’InterCloud.

Miser sur le Cloud en 2010, c’était plutôt visionnaire !

Claude Sassoulas :  En effet. Les deux fondateurs d’InterCloud, Jérôme Dilouya (PDG) et Benjamin Ryzman (Directeur technique), ont eu dès 2010 la conviction que les grandes entreprises allaient progressivement faire évoluer leur système d’information vers le Cloud, et qu’elles auraient besoin d’outils permettant un accès à leurs applications avec les mêmes garanties de performances, de flexibilité et de sécurité. Les opérateurs de télécoms traditionnels n’étaient pas vraiment armés pour répondre à ce besoin, et il y avait donc une place à prendre pour une plateforme de connectivité focalisée sur l’accès sécurisé au Cloud. Mais il faut se rappeler qu’en 2011, une société comme Amazon Web Services démarrait à peine …

Comment se sont passés les débuts d’InterCloud ?

Très vite, des grandes entreprises nous ont contactés, et InterCloud a signé un premier contrat dès 2012. Mais le marché ne s’est véritablement développé qu’à partir de 2013-2014. Des grandes entreprises comme Veolia Environnement et Schneider Electric sont devenues des usagers de la plateforme d’InterCloud, rejoints ensuite par la SNCF, Quelques 500.000 utilisateurs accèdent aujourd’hui à leurs applications Cloud dans le monde entier grâce à notre plateforme.

En pratique, qu’apportez-vous aux entreprises ?

Nous faisons l’interface entre les utilisateurs en entreprise et les grands fournisseurs de Cloud comme Amazon Web Services, Microsoft, Google Cloud, etc.  Les entreprises s’abonnent à notre plateforme pour accéder à chacune de leurs applications hébergées dans le Cloud. Nous prenons en charge la complexité technique du Cloud, tout en assurant la fiabilité et la sécurité nécessaires à leur activité. Nous savons aussi gérer des flux entre des ressources situées dans des clouds distincts : nous avons signé récemment un premier contrat « Cloud to Cloud».

Comment abordez-vous le marché international ?

Nous avons des bureaux en Espagne depuis juin 2015, et en Grande-Bretagne depuis mars 2018.  Nous sommes représentés par des partenaires en Suisse, en Belgique et au Luxembourg. La prochaine étape est l’ouverture de bureaux en Allemagne, prévue pour 2019. InterCloud est désormais leader en Europe, et nous continuons à renforcer nos équipes commerciales pour les différents marchés internationaux.

Comment évoluera demain l’activité d’InterCloud ?

Une bonne part des grandes entreprises n’ont pas encore basculé leurs applications sur le Cloud : il y a encore beaucoup de travail en perspective pour nous ! Pour les convaincre, notre expertise est un atout, et nous continuons à investir en R&D pour maintenir notre avance technologique.

Un conseil pour une start-up ?

La technologie n’est pas tout : il faut avoir d’emblée une vision technico-commerciale. J’ajouterais que pour réussir, il faut de la persévérance…

Plus d’informations

Visitez le site internet d’InterCloud

Découvrez les interviews des autres Champions Systematic :