Actualité

Ouverture de la vague IV du Concours d'innovation i-Nov

Publié le 23 juillet 2019

Les experts du Pôle Systematic vous accompagnent sur le montage de vos projets ! La thématique « Numérique Deep Tech » de la vague 4 du Concours d’innovation i-Nov a pour objectif d’identifier et de soutenir des projets présentant des innovations significatives en matière de développement de technologies numériques, tout en offrant de très fortes perspectives de marchés.

Cahier des Charges
Date de clôture :
8 octobre 2019 à 12h00

Les projets présentés devront comporter une dimension numérique importante et proposer, grâce à la technologie, une innovation de rupture en termes de produit ou d’usage. Le caractère disruptif de la technologie développée sera particulièrement déterminant dans la sélection des projets. Les domaines technologiques correspondants pourront être couverts à tous niveaux de la chaîne de valeur, en allant par exemple de la conception de composants spécialisés au traitement de données massives.

Des domaines privilégiés

Les domaines technologiques suivants seront privilégiés :

  • Informatique quantique ;
  • Intelligence artificielle et traitement de données massives (big data) ;
  • Blockchain ;
  • Réalité augmentée, réalité virtuelle.

Des technologies ciblées

Les domaines applicatifs ciblés (industrie, commerce, culture, tourisme, éducation, sport, économie sociale et solidaire, technologie civique, etc.) devront être clairement identifiés.

Les technologies de l’information quantique (calcul, capteurs, communications) impacteront l’ensemble des secteurs industriels, conférant aux acteurs qui les maitrisent un avantage stratégique important (par exemple dans l’optimisation, la navigation sans GPS ou même le machine learning). Sont attendus des projets innovants exploitant le potentiel des technologies issues de la seconde révolution quantique et à fort impact économique, aussi bien dans le domaine du matériel, de l’algorithmique ou du logiciel.

Dans le domaine de l’intelligence artificielle, les technologies à base de réseaux de neurones sont en plein essor. Il est attendu que les projets recourant à ces technologies en détaillent leur valeur ajoutée par rapport à d’autres technologies alternatives. D’autre part, les données étant un enjeu clé pour le développement de nouvelles offres technologiques ou de nouveaux services disruptifs s’appuyant sur l’intelligence artificielle et le big data, les projets s’inscrivant dans ces domaines technologiques devront justifier leur capacité à accéder à des jeux de données pertinents. Les projets présentés devront définir le niveau auquel s’effectue l’essentiel du traitement : embarqué (edge), local (edge cloud) ou distant (cloud) ; ainsi que la part de l’innovation portant sur les accélérateurs matériels et/ou sur les innovations algorithmiques ou logicielles.

La technologie blockchain (chaîne de bloc) révolutionne la façon dont est conceptualisée la tenue de registre en substituant à un modèle traditionnel centralisé un modèle fondamentalement décentralisé. Sont attendus des projets innovants exploitant le potentiel de cette technologie dans l’ensemble des marchés potentiels (finance, mais également industrie, culture, sécurité, etc.).

La réalité augmentée, la réalité virtuelle et la réalité mixte permettent aujourd’hui le développement de nouveaux usages dans la sphère ludique (jeux vidéo, etc.) mais aussi dans la sphère professionnelle (formation, entraînement, aide à la décision, etc.). Sont attendus des projets permettant d’exploiter le potentiel de ces technologies à travers des innovations logicielles, matérielles ou mixtes.

Au-delà de la pertinence du projet, de son caractère disruptif et de son modèle économique, le jury appréciera tout particulièrement la prise en compte des enjeux éthiques, sociétaux, environnementaux, réglementaires (protection des données), sécuritaires, et des modèles de risques associés.

Contacter le Pôle Systematic