Article

Balyo, une entrée en Bourse par la grande porte

Publié le 12 octobre 2017

Membre du Pôle de compétitivité Systematic Paris-Region depuis 2011, Balyo évolue sur un marché en explosion, la robotique. L’ancien Champion du Pôle vient de réussir son introduction en Bourse. Compte rendu avec Fabien Bardinet, Président de Balyo.

Le processus d’introduction en Bourse de la société innovante Balyo aura duré pratiquement un an. La décision de ce lancement a été prise en septembre 2016 et l’entreprise a été cotée en juin 2017.

« Le processus d’entrée en Bourse est long et compliqué mais passionnant ! Ce type d’opération nécessite beaucoup de technique financière, il faut donc obtenir les bons conseils. L’essentiel, c’est de prendre le temps de poser sa stratégie et de savoir ce qu’on a envie de faire, d’avoir une idée claire de la trajectoire de l’entreprise. Imaginer la société dans 10 ans, c’est finalement ce qu’il y a de plus excitant ! », livre Fabien Bardinet, Président Directeur Général de Balyo.  

Balyo avait fixé le 8 juin son prix d’introduction en Bourse sur Euronext Paris. « Ce processus a pris presque 9 mois, le temps d’une naissance en quelque sorte ». Le montant définitif de l’offre de l’augmentation de capital s’est établi à 45,8 M€ et à 4,11€ par action.

« La phase la plus intense ce sont les roadshows. À raison de 6 à 7 réunions par jour pendant 12 jours, on passe son temps à convaincre les investisseurs de notre projet et on n’a le droit à aucune erreur. C’est un exercice très intense, difficile mais en même temps passionnant  », confie Fabien Bardinet. 

« Pour l’instant nous sommes focalisés sur la croissance pour tirer l’entreprise vers le haut. Le temps de l’optimisation des coûts viendra ensuite. »

Plus qu’un simple chariot robotisé, Balyo offre une solution globale et compétitive unique sur le marché.

En préparation de son IPO, Balyo a suivi le programme d’initiation aux marchés financiers pour les PME innovantes d’EnterNext, lancé en 2015 : TechShare. Un dispositif pédagogique qui aide les entreprises du numérique, des sciences de la vie et de l’éco-industrie, à mieux comprendre le rôle et le fonctionnement des marchés financiers.

Depuis sa création en 2005, la société a levé près de 19 M€. En 2016, Balyo a connu une forte croissance de son activité. L’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 5 M€ en 2016, en progression de 79% par rapport à 2015 et a pour objectif un chiffre d’affaires supérieur à 15 M€ pour l’année 2017.

« Nous sommes focalisés sur la croissance pour tirer l’entreprise vers le haut. »

Les fonds levés par cette IPO seront investis dans le développement technique et commercial de l’entreprise en Europe, aux Etats-Unis et en Asie, à partir de Singapour.

« Pour l’instant nous sommes focalisés sur la croissance pour tirer l’entreprise vers le haut. Le temps de l’optimisation des coûts viendra ensuite. Nous déménageons très prochainement dans de nouveaux locaux car nos effectifs sont passés de 30 personnes il y a 4 ans à plus de 100 aujourd’hui ».

À titre de conseil pour les Champions du Pôle Systematic, le président de Balyo invite à toujours « viser l’excellence », à se battre continuellement et à être vigilant à conserver un très haut niveau d’exigence personnelle, « le moindre détail doit être passé au crible », conseille-t-il volontiers. « Viser l’excellence est le seul chemin vers le succès. En visant la médiocrité on ne peut atteindre que la nullité ».