Article

CES 2018 : Jackpot pour la French Tech à Las Vegas !

Publié le 22 janvier 2018

Que retenir du CES 2018 ? Une marée de visiteurs ? Des stands grands comme des terrains de football ? La présence significative de la French Tech ? Le Pôle Systematic était du voyage à Las Vegas. Retour sur cet événement incontournable de l’électronique grand public.

Un show à l’américaine

© D.R.

Des centaines de milliers de tweets, 255 000 m², près de 4 000 exposants, environ 900 startups dans l’Eureka Park, des centaines de milliers de visiteurs professionnels qui formaient chaque jour une « marée humaine », des stands grands comme des terrains de football, ou encore, des technologies à la limite de l’absurdité qui créent le buzz 

Le pari de la French Tech

Pour son édition 2018, le CES (Consumer Electronic Show), qui se tenait du 9 au 12 janvier, à Las Vegas dans le Nevada, a été marqué par une forte présence d’entreprises exposantes françaises.

© Systematic Paris-Region

Une visibilité stratégique pour le Pôle de compétitivité dédié au numérique, Systematic Paris-Region, qui, pour la première fois, participait au CES et a ainsi pu valoriser sur cette scène internationale, son écosystème et l’innovation numérique francilienne.

Sur l’espace réservé aux startups, l’Eureka Park, 320 sociétés étaient françaises (dont 120 franciliennes), tout juste derrière les startups américaines (350). Une présence française qualifiée de “massive” au regard des précédentes éditions, mais également “fragmentée” et “inégale”, selon l’International Business Developper du Pôle Systematic Paris-Region présent pour l’occasion et insistant sur le fait que :  « La plupart des thèmes du CES 2018 sont connexes au Pôle Systematic Paris-Region ».

« Aussi, Systematic Paris-Region travaille fortement avec les principaux pays représentés au CES tels que : USA, Japon, Chine, Singapour, Hong-Kong, Taiwan, Corée du Sud, Québec ».

« La présence des entreprises françaises, bien que massive, est apparue fragmentée et inégale. Fragmentée, car chacun a voulu planter son drapeau sur l’Eureka Park et même si physiquement les sociétés et organismes étaient rassemblés, les visuels et logos ont demeuré trop différents. Enfin, la France était massivement présente sur l’Eureka Park mais absente dans les autres halls du salon ».

 

Le Pôle Systematic Paris-Region à Las Vegas

Le Pôle était ainsi présent sur deux espaces du CES 2018 : Eureka Park et Tech Automotive.

Dans l’Eureka Park, dédié aux startups innovantes, 4 startups et PME :

  • SuriCog, concepteur de la seule interface homme-machine basée sur le regard (Eye Tracking) avec deux produits, EyeBrain et EyeDee
  • Koena, dont les services numériques permettent l’inclusion des personnes en situation de handicap
  • Beepings, spécialisé dans la géolocalisation et la sécurisation des objets, avec sa balise GPS Beepings ZEN 100% Française (conception, développement, fabrication) d’une autonomie pouvant aller jusqu’à 1 an.
  • Clem’, opérateur de services d’autopartage, covoiturage et réservation de borne de charge à travers sa plateforme d’écomobilité web et mobile clem.mobi

Dans le hall dédié aux véhicules connectés et autonomes, Systematic Paris-Region présentait donc 6 membres de son groupement “Tech Automotive” :

  • Arkamys, dont la technologie de traitement du signal améliore la qualité du son dans les véhicules pour une expérience audio nouvelle génération
  • ART-FI qui s’est imposé, avec son système ART-MAN, comme le leader des systèmes de mesure du DAS (Débit d’Absorption Spécifique) de deuxième génération pour les terminaux sans fil (dont les smartphones). Cette société fournit de l’instrumentation de mesure, des outils de calculs numériques et de l’expertise permettant de démontrer la conformité de produits sans-fil aux limites d’exposition électromagnétique réglementaires.
  • Dibotics, créateur de la technologie Augmented LiDAR qui modélise en temps réel en 3D l’environnement autour d’un véhicule (voiture, drone…)
  • Prove&Run, dont les solutions logicielles résolvent les défis de sécurité liés au déploiement à grande échelle d’appareils connectés et de l’IoT
  • TrustInSoft, qui édite des solutions d’analyse du code source des logiciels afin d’avoir des garanties sur sa sécurité et sa fiabilité sans devoir modifier le processus de développement
  • YoGoKo, qui conçoit et déploie des solutions de communication innovantes pour l’infrastructure routière et les véhicules.

Lire notre entretien avec le CEO de DIBOTICS, Raul Bravo : CES 2018 « Quatre jours de rendez-vous business ».

Le Groupe Thématique Transport & Mobilité de Systematic Paris-Region réunit 126 acteurs développant des technologies numériques à la pointe de l’innovation pour les véhicules connectés et autonomes de demain. Leur ambition : être la référence française pour les technologies de systèmes embarqués dans les véhicules.

Leurs innovations portent sur la cybersécurité et la sûreté des logiciels embarqués, les technologies LiDAR, la communication entre les véhicules et les infrastructures, ou encore les applications pour les passagers. Ensemble, elles rendent tangibles les innovations qui demain seront présentes dans tous les véhicules.

 

A voir : l’intervention du Secrétaire d’Etat en charge du Numérique, Mounir Mahjoubi, qui revient sur la web TV Show by Digital Men, sur la présence des entreprises françaises lors de cette édition CES 2018 (à partir de 18’25) :