Article

Champions du Pôle 2017 - 2018 : Lemon Way, le moteur des paiements européens

Publié le 24 novembre 2017

Leader sur le marché européen, la FinTech française survitaminée Lemon Way est devenue l’établissement de paiement commun à la plupart des sites de la Nouvelle Économie collaborative.

Le Champion du Pôle Systematic Paris-Region propose un ensemble de solutions de paiement sécurisées pour les places de marché, internet et le e-commerce. Agréée par l’ACPR, Lemon Way a développé une gamme d’API de paiement et créé dans la foulée un nouveau métier : la collecte pour compte de tiers. Entretien avec Sébastien Burlet (Directeur Général) et Damien Guermonprez (CEO).

Nous vous souhaitons tout d’abord un bon anniversaire car Lemon Way célèbre ses 10 ans !

Merci ! Lemon Way a été créée en 2007, par un ingénieur, Sébastien Burlet. Nous sommes une société Fintech, c’est-à-dire l’association d’un financier et d’un expert en technologie de l’information. Sébastien Burlet avait la conviction qu’il fallait développer des logiciels bancaires puisque les banques regardaient leur secteur se digitaliser. Pour moi, l’opportunité était celle des établissements de paiement. Ainsi, nous avons obtenu en décembre 2012 notre licence d’établissement de paiement. Peu d’entreprises à ce jour la possèdent. Nous avons ensuite lancé notre plateforme de paiement qui permettait à l’origine de payer avec son téléphone plutôt qu’une carte bancaire. Nous avons utilisé cette plateforme pour créer un nouveau métier : l’émission de portemonnaie électroniques et la gestion des paiements de la nouvelle économie.

« Nous avons une opportunité immense, celle d’équiper les 350 millions d’Européens de wallets ! »

Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste ce nouveau métier ?

Lorsque vous prenez un chauffeur Uber vous utilisez sans le savoir un wallet (portefeuille électronique, ndlr). Ce dernier fonctionne dans le monde entier, avec de la monnaie locale, et malgré la complexité des échanges, le tout reste transparent, immédiat et efficace. La nouvelle économie génère des milliards de wallets et ce sont de nouveaux acteurs qui les émettent. Nous avons une opportunité immense, celle d’équiper 350 millions d’européens avec des wallets. Pour l’instant nous en sommes à 3,5 millions de comptes de paiement sur 28 pays. Et nous doublons nos chiffres tous les ans.

Comment s’organisent les liens entre vos partenaires, Lemon Way et les clients finaux ?

Les sites internet partenaires (financement participatifs, listes de mariages, places de marché) sont nos agents qui agissent comme des prescripteurs en nous recrutant des clients finaux qui ne nous connaissent pas encore. L’établissement de paiement Lemon Way crée un nouveau métier : la collecte pour compte de tiers. Nous collectons l’argent des clients des places de marchés. Car la loi oblige tous les acteurs des places de marché à chercher un tiers de confiance. C’est un nouveau métier poussé par la réglementation européenne pour instaurer une confiance en Internet.

Sébastien Burlet et Damien Guermonprez. © Systematic Paris-Region

 

Comment expliquez-vous votre position de leader français du marché européen ?

C’était la responsabilité de chaque pays de transposer la directive européenne. Le régulateur français, la Banque de France, a su réagir avant certains pays. Sur les marchés espagnols ou italiens nous étions donc les premiers, sans concurrents locaux ! La loi doit suivre l’innovation. Les Français sur ce point sont des précurseurs.

Comment vous faites-vous connaître des places de marché ?

La régulation nous oblige à mettre notre logo sur les sites qui utilisent notre plateforme. Donc petit à petit, concurrents et nouvelles places de marché prennent connaissance de notre existence et nous appellent.

Nous avons une chance folle, car nous arrivons à doubler notre activité tous les ans. Nous tablons toujours sur 15 millions d’euros de chiffre d’affaires alors qu’il ne s’agit seulement de commission. Donc en volume d’affaires cela fait plusieurs milliards.

L’avenir, les prochaines étapes, la suite ?

Nous cherchons à consolider notre place de leader en Europe sur le métier du « crowdfunding ». Nous devons également réussir à Londres. C’est notre défi. C’est le cœur mondial de la FinTech. Les acteurs locaux arrivent facilement à obtenir notre statut. Il y a autant d’acteurs qui ont notre statut au Royaume-Uni que dans tout le reste de l’Europe. Mais même s’il n’ont pas besoin de notre statut, les sites de crowdfunding ont besoin de notre technologie qu’ils n’ont pas.

© Systematic Paris-Region

Qu’attendez-vous du Pôle Systematic Paris-Region ?

Votre écosystème va nous permettre de rencontrer un nombre formidable de nouveaux partenaires. Nous sommes complémentaires de la plupart de vos membres.

Quelle est la recette pour devenir Champion ?

Ceux qui gagnent se cantonnent à un seul métier et le font bien. Il faut se concentrer sur l’Europe. C’est déjà formidable d’être leader européen sur le crowdfunding grâce à une équipe diversifiée en termes d’origines, de langues, de compétences. C’est parce que nous comptons 25 nationalités que nous pouvons aborder 29 pays.

Enfin, d’où vient le nom de Lemon Way ?

Les noms de domaine sont bien rares et les noms de fruits ont toujours porté bonheur !

 

Découvrez les 5 Champions de l’innovation 2018 :

 

Télécharger le Mag Champions

>> Revivez la Journée Ambition PME