Article

« Nous expliquons aux PME qu'elles peuvent sans complexité se transformer ».

Publié le 17 avril 2018

Le Délégué Général du Pôle Systematic, François Cuny, précise les futurs objectifs de l’accompagnement à la simulation numérique, SiMSEO. Entretien sur le stand de l’AIF, au salon Global Industrie de Paris.

Systematic Paris-Region : Quel est l’enjeu de la simulation numérique pour l’industrie du futur ?

François Cuny :  Nombre de sujets qui relèvent de l’industrie du futur sont liés à des solutions numériques tels que les solutions de mécanisation et de robotisation, les Big Data, l’intelligence artificielle, les objets embarqués, l’IoT, …

SiMSEO a proposé un premier catalogue d’offres de services dans le domaine du bâtiment avec une cible particulièrement réactive et attentive, notamment parce qu’il y avait une nécessité à s’équiper.

Systematic Paris-Region anime un écosystème d’offreurs de solutions sur le thème du numérique pour l’industrie du futur et plus particulièrement, sur la partie industrie manufacturière. Car dans le domaine de l’industrie manufacturière, c’est un vrai changement de culture.

Lire aussi notre entretien avec Karim Azoum : “L’objectif de SiMSEO ? Inciter les PME à s’emparer des technologies actuelles.”

Quelle a été la contribution du Pôle Systematic au programme SiMSEO ?

Nous avons travaillé avec Teratec sur le programme SiMSEO pour la partie montage du programme. Avec l’écosystème de Systematic Paris-Region nous avons opéré une partie importante de la connexion avec les offreurs de solutions. L’enjeu était de comprendre le périmètre, de fixer les règles, de solliciter les offreurs pour qu’ils proposent des solutions toujours mieux adaptées aux différents marchés industriels.

Quels sont les avantages pour les PME  ?

Nous expliquons aux PME qu’elles peuvent se transformer technologiquement sans que cela soit trop complexe, car le plus souvent elles le perçoivent ainsi. Les offres des catalogues SiMSEO sont calibrées et accessibles, sachant que la deuxième étape du programme est accompagnée par du financement.

Si les entreprises décident de se faire accompagner ou d’acquérir de la technologie pour construire une première brique d’innovation pour leur transformation, elles seront financées à 50%.

Pourquoi était-il stratégique pour le Pôle Systematic d’accompagner le programme de simulation numérique, SiMSEO ?

Pour plusieurs raisons. Tout d’abord, la philosophie même du programme SiMSEO, qui part du constat que l’industrie française doit obligatoirement se transformer. Une part de cette transformation passera par le numérique. Il faut alors démontrer et expliquer ce qui est réalisable pour les PME et aller au contact des futurs utilisateurs, afin qu’ensemble la France ne prenne pas de retard face aux concurrences internationales.

Pour le Pôle de compétitivité Systematic Paris-Region, l’ambition du programme SiMSEO présente un intérêt particulier pour notre écosystème. Nos membres sont des offreurs de solutions qui ont désormais l’opportunité de valoriser leurs offres auprès d’un public attentifs de PME. Notre rôle consiste à accompagner la transformation numérique du pays car la France doit évoluer et repositionner son industrie pour rester compétitive.

A ce stade, quel bilan établissez-vous du programme SiMSEO ?

A ce stade, nous avons fait la preuve du concept. Le programme SiMSEO existe depuis plus d’un an. L’enjeu est de poursuivre notre démarche et de rendre compte des résultats de cet accompagnement, comme nous l’avons fait pour le domaine du bâtiment. A ce jour, nous avons atteint des volumes intéressants, plusieurs centaines de PME, mais la cible c’est l’accompagnement de milliers d’entreprises.