Systematic

Big Data et IA

Avec le développement des nouvelles technologies, notamment des objets connectés, la quantité de données produites ne cesse d’augmenter : e-mails, transactions bancaires, échanges sur les réseaux sociaux… Ce flot massif de données nécessite l’utilisation d’outils plus évolués que de simples logiciels de gestion de bases de données et marque ainsi une nouvelle ère dans le monde des données. L’utilisation de ces données massives nécessite des compétences en termes de mutualisation et d’analyse des données.

L’excellence française en matière de mathématiques, statistiques et sciences humaines constitue un atout important pour maîtriser les Big Data.

De nouveaux métiers ont vu le jour : les data scientists analysent les données dans leur globalité en croisant les sources et les data analysts se consacrent à un type de donnée précis. Leur rôle est de concevoir des algorithmes et de les rendre exploitables. L’excellence française en matière de mathématiques, statistiques et sciences humaines constitue un atout important pour maîtriser les Big Data. Au-delà du traitement et de l’analyse, les Big Data représentent un enjeu important en matière de protection et de stockage des données. En plein essor, le marché du Big Data devrait représenter 650 millions d’euros en 2018.

Reconnaissance vocale, voiture autonome, chatbot… Tous ces dispositifs ont pour point commun l’intelligence artificielle (IA). Une machine utilise l’IA lorsqu’elle effectue des tâches habituellement réalisées par l’humain telles que la compréhension, le raisonnement ou encore l’apprentissage. L’IA est devenue incontournable dans le domaine du numérique. En France, plus de 13 000 chercheurs consacrent leur travail sur des thématiques liées à l’IA.

Chiffres clés Big Data et IA