Création d’Atem Electronics & Systems : Atem élargit son offre principalement à destination des marchés de la défense

Création d’Atem Electronics & Systems : Atem élargit son offre principalement à destination des marchés de la défense

L’entreprise Atem, dont le cœur de métier est la conception et la réalisation de cordons coaxiaux et sous-systèmes hyperfréquences, annonce la création de sa filiale Atem Electronics & Systems (Atem ES). Avec le lancement de cette nouvelle entité, l’entreprise basée à Solliès-Pont (83), se mobilise pour préserver et développer un savoir-faire français de haut niveau, dans la réalisation de systèmes électroniques durcis, principalement dédiés aux marchés de la défense.

 

Outre des enjeux capitaux de souveraineté pour l’industrie française de défense, le lancement d’Atem ES est l’opportunité pour l’entreprise varoise d’accroître ses positions au sein de cette dernière, notamment à travers la participation à des programmes terrestres et navals, aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale. C’est aussi une voie d’accélération pour monter dans la chaîne de valeur sur son cœur de métier avec la volonté de produire à terme des systèmes hyperfréquences complets.

Création d’Atem Electronics & Systems : élargir l’offre produits d’Atem

Le lancement d’Atem ES découle de la procédure de liquidation judiciaire de la société EPCOTS, experte en conception électronique, intégration mécanique et systèmes de visualisation adaptés aux environnements militaires. Afin d’éviter l’éclatement, pire la disparition de ces compétences de pointe, Atem ES a d’ores et déjà recruté 12 personnes issues d’EPCOTS. L’objectif est de relancer efficacement l’étude et la production de produits phares : des consoles, des tables tactiles, des panels PC, ainsi que des systèmes d’aide à la gestion de crise et des baies électroniques. La finalité est aussi d’acquérir la capacité de concevoir de nouveaux produits pour les clients grâce au modèle d’organisation qui fait le succès d’Atem, membre du Hub Digital Engineering de Systematic. Il s’agit notamment d’obtenir rapidement la certification EN9100.

Préserver le savoir-faire industriel français et l’indépendance du secteur militaire

« La priorité est aussi de restaurer la confiance des clients et fournisseurs. C’est ensemble que nous pourrons ancrer durablement en France cette activité stratégique », souligne Grégory Golf, directeur général adjoint d’Atem. L’enjeu est partagé. La continuité et le renforcement des activités d’EPCOTS au sein d’Atem ES sont soutenus par BPI France, la DGA et de nombreux grands comptes industriels tels que Safran Electronics & Defense, MBDA, Nexter etc … Ces derniers comptent sur le savoir-faire de l’entreprise pour leurs programmes en cours et futurs. La souveraineté industrielle et technologique est inscrite dans l’ADN d’Atem.

Ce n’est pas la première fois que l’entreprise, lauréate du plan France Relance, s’engage pour préserver un savoir-faire industriel français. Déjà en 2020, elle avait acquis la PME VN Composites, spécialisée dans la conception et la fabrication de pièces techniques en matériaux composites.

Grâce aux synergies entre son activité cœur et les expertises acquises en électronique, mécanique et composites, Atem se dimensionne pour concevoir, fabriquer et qualifier des systèmes de communication, de navigation et d’aide à la décision capables de résister aux contraintes très ardues des environnements militaires.

Le logo Atem Electronics & Systems

A propos d’ATEM :

Atem réalise des liaisons coaxiales hyperfréquence (HF) à façon pour les industries les plus critiques comme la défense et l’aéronautique pour des applications radar, de télécommunication et navigation. La société conçoit et réalise également des sous-ensembles hyperfréquences pour des bancs de test ou des imageurs embarqués.

A terme, l’entreprise, située à Solliès-Pont, à l’est de Toulon, ambitionne de devenir un des leaders des systèmes de visualisation durcis pour le marché militaire français et un partenaire industriel de premier plan à l’export pour les grands comptes en participant à des programmes offset.

Atem concrétise l’ensemble de sa production sur site : ce sont plus de 60 000 liaisons coaxiales et une dizaine d’intégrations HF qui sortent de ses ateliers chaque année. Elle mise sur un savoir-faire français et un processus qualité de haut niveau : la société est ainsi ISO 9001, EN 9100 et ISO 14 001. Ses clients principaux sont les grands comptes de la défense (MBDA, Thales, Safran) et leurs sous-traitants électroniques de rang 1 ainsi qu’Airbus pour la connectivité à bord de l’aviation commerciale.

Lauréat du plan France Relance, Atem est fortement mobilisée sur la préservation du patrimoine industriel français. Une démarche qui l’a conduite à faire l’acquisition de la société VN Composites en 2020 et à reprendre les activités de l’entreprise EPCOTS en créant une filiale Atem Electronics & Systems en 2022. Autour de son expertise cœur, la maîtrise des hyperfréquence, Atem a engagé depuis quelques années une diversification de ses activités notamment dans le domaine de la sécurité avec sa solution de radar mobile RAMSES. Plus récemment, elle s’est investie dans la recherche sur les technologies habilitantes indispensables au lancement de l’ordinateur quantique en portant le projet QRYOLink.

Atem group compte désormais 45 collaborateurs.

I a

© 2023 SYSTEMATIC PARIS REGION. Création Agence Peach

agence web paris creation site internet